Le
Béton
27/05/2013
Accueil FAQ du béton Pourquoi du béton ? Les ponts en béton Les Grands Ouvrages Bétonnage par temps froid Calcul du béton armé Outils de calcul Download Définitions/lexique Applications iPhone Plan du site Commentaires & Flux Actualités Références : Contact Forum Définitions/lexique M Définitions/lexique M © 2009 st-ds mentions légales
malaxage : Action de mélanger les constituants du béton jusqu'à obtenir un mélange homogène.

maniabilimètre : Appareil de mesure de l'ouvrabilité du béton. Le maniabilimètre du L.C.P.C. est formé d'un caisson de métal parallélépipédique, divisé en deux parties séparées par une trappe amovible. Le béton est mis en place dans l'un des compartiments et après par relèvement de la séparation, on mesure la durée nécessaire au béton pour remplir l'autre compartiment jusqu'à un niveau donné (10 à 30 s).

maniabilité : État définissant l'aptitude d'un mortier ou d'un béton à être transporté, manipulé et mis en œuvre ; il est caractérisé par la consistance et la plasticité du matériau. Voir: ouvrabilité

manuel d'Assurance Qualité (MAQ) : Document destiné au client présentant l'engagement de la direction vis-à-vis de la qualité et décrivant succinctement la façon dont l'entreprise répond aux spécifications de la norme NF-EN-ISO 900x

manuel qualité (MQ) : Décrit, dans leur principe, les dispositions prises par l'entreprise pour obtenir la qualité.

marne : Mélange d'argile et de calcaire à l'état naturel dans diverses proportions. Si le taux de calcaire est inférieur à 10%, la marne est dite argileuse. Pour des taux plus élevés la marne est qualifiée de calcaire marneux.
Elle est généralement caractérisée par son titre en carbonates (de chaux et magnésie dans une moindre proportion).
C'est une des matières premières essentielles de la fabrication du ciment; elle apporte la fraction argileuse riche en silicates d'alumine et fer. Voir: titre en carbonates.

matrice : Panneau de matière plastique souple doté de motifs décoratifs en creux ou en relief, servant en peau de coffrage ou fond de moule pour couler des parois en béton architectonique.

maturation : Evolution du durcissement du béton en fonction du temps et de la température. Synonyme: mûrissement.

MEB (Microscopie Electronique à Balayage) : Technique permettant l'observation de particules de très petite taille (de l'ordre du millionième de millimètre). Les échantillons de quelques centimètres placés dans une enceinte sous vide sont balayés par un faisceau très fin d’électrons ; la collecte des électrons rétrodiffusés en fonction de la forme des objets permet la formation de leur image sur un écran cathodique. Cet appareil constitue notamment la méthode de référence pour l'observation de la taille et de la forme des cristaux se développant lors de l'hydratation du ciment.

mégaPascal (mPa) : Unité de mesure de pression utilisée pour évaluer la résistance mécanique des mortiers et bétons. 1 mégaPascal = 1 newton/mm2. (anciennement 10 bars).

Mélange floculé : Mélange où les grains fins (< 125 µm), s'attirant sous l'effet des forces de surface, tendent à s'agglomérer et à former des flocs ou amas.

mélangeur : Appareil servant à mélanger les constituants du béton. Deux types suivant la partie qui est en mouvement:
- bétonnière : la cuve tourne suivant un axe horizontal ou faiblement incliné (la pesanteur est la principale force agissant sur le mélange).
- malaxeur: comporte une cuve (ou auge) et des palettes animées de mouvements relatifs.

minéralisation (analyse par) : La minéralisation est une réaction de mise en solution par une attaque d'acides chauffés. Elle est utilisée pour préparer des échantillons solides destinés à des appareils d'analyse traitant des solutions diluées.

mixer (camion) : cf. toupie

module de finesse : Valeur, exprimée en pourcentage, qui rend compte de la granularité d'un granulat, en réalité surtout utilisée pour les sables. Son calcul est effectué à la suite du passage du granulat à travers une série normalisée de tamis.

module silicique : Rapport entre l'oxyde de silicium (SiO2) et la somme des teneurs en oxyde d'aluminium (Al2O3) et en oxyde de fer (Fe2O3) de la farine de four ou du clinker.

mortier : Mélange de ciment, de sable et d'eau, éventuellement complété par des adjuvants et des additions. Il se distingue du béton par son absence de gravillons. Préparés sur le chantier - à partir de mortier industriel sec prédosé ou en dosant et mélangeant tous les constituants - ou livrés sur place depuis une centrale, les mortiers sont utilisés pour la réalisation de joints, d'enduits, de chapes et pour divers travaux de scellement, reprise et bouchage.

mortier "normal" : mortier conforme à la norme NF EN 196-1 qui se compose, en masse, d'une partie du liant à contrôler, de trois parties de sable normal et d'une demi-partie d'eau (E/C = 0,50).

mouture : Seconde étape majeure de la fabrication du ciment, qui consiste à broyer et à réduire en poudre le clinker avec les autres constituants du ciment.

mycorhization : Procédé permettant, grâce à une association symbiotique entre un champignon et les racines d'un végétal hôte, un développement du plan sur un substrat pauvre par apport d'une nutrition azotée et phosphatée, d'une alimentation hydrique et d'une résistance aux pathogènes.
A B C D E F G H I L M N & O P Q & R S & T & V