Mise à jour  : 27/05/2013
Accueil FAQ du béton Pourquoi du béton ? Les ponts en béton Les Grands Ouvrages Bétonnage par temps froid Calcul du béton armé Outils de calcul Download Définitions/lexique Applications iPhone Plan du site Commentaires & Flux Actualités Références : Contact Forum © 2009-2013 st-ds mentions légales
Calcul du béton armé Résistance du béton - Formule de Féret Calcul du béton armé Résistance du béton - Formule de Féret
  :

S.D.S Soft

Résistance mécanique du béton
Une bonne résistance à la compression est la performance bien souvent recherchée pour le béton durci. Cette résistance est généralement caractérisée par la valeur mesurée à vingt-huit jours. On a
pu voir précédemment que la résistance dépend d’un certain nombre de paramètres, en particulier
le type et le dosage du ciment, la porosité du béton et le facteur E/C, rapport du dosage en eau
au dosage en ciment.
Parmi les formules qui permettent de prévoir les résistances, celle de Féret (XIXe siècle) est la plus connue.
où    R = résistance du béton
       k = coefficient dépendant de la classe de ciment, du type de granulats et du mode de mise en                           oeuvre
       C = dosage en ciment
       E = dosage en eau
       V = volume d’air subsistant

Cette formule montre l’intérêt que présente la diminution de la quantité d’eau de gâchage et de l’air, ce qui réduit la porosité et par conséquent augmente la résistance.

Dans les années 1980, on découvre le moyen de réduire ces vides avec l’ajout de microparticules et d’adjuvants de types plastifiants, ainsi naissent les bétons hautes performances.

La résistance mécanique du béton est contrôlée par des essais destructifs ou non destructifs.

Lors des essais destructifs, la résistance à la compression peut être mesurée en laboratoire sur des
éprouvettes généralement cylindriques ; la plus courante en France est l’éprouvette de diamètre
16 cm, hauteur 32 cm; confectionnées avec le béton destiné à l’ouvrage à contrôler.

Les essais non destructifs peuvent utiliser le scléromètre, appareil basé sur le rebondissement
d’une bille d’acier sur la surface à tester, ou des instruments de mesure de la vitesse du son au travers
du béton (4000 m/s pour un béton courant).
Formule de Féret pour le calcul de la résistance du béton